Actualites

Jacques KERYELL, Louis Massignon, la grâce de Bagdad, Pierre Téqui 2010, 278p, 22 €

Cet ouvrage de Jacques Keryell , déjà auteur de plusieurs livres sur Louis Massignon, ne peut être qualifié de « nouveau », car il reprend l'essentiel d'une de ses publications antérieures, Jardin donné, Louis Massignon à la recherche de l'Absolu (1993, ed. Saint Paul , épuisé) . Néanmoins l'auteur prolonge ses deux « approches » biographique et spirituelle par un essai de synthèse intitulé d'un terme bien massignonien « une courbe de vie » . Il tente une présentation - plutôt un survol - des grands thèmes d'études, d'engagements ou de méditation de Louis Massignon: défi de concision dans un corpus énorme et foisonnant . Il y ajoute une précieuse chronologie biographique mais les commentaires de certains événements font redondance avec ce qui a été dit précédemment.

Ainsi, pourquoi y insérer - en extraits il est vrai - la lettre à Claudel de 1910 citée quelques pages plus haut et qui n'a plus son caractère d'inédit depuis des années ? Il convenait aussi de préciser plus nettement que les Annexes finales , pour l'essentiel des documents diplomatiques relatifs à l'époque mouvementée de la conversion de Louis Massignon avaient déjà été publiés par son fils, Daniel Massignon, sous le titre Le Voyage en Mésopotamie (Cerf, 2001).

Malgré toutes ces réserves, nous souhaitons que cette grâce de Bagdad permettra à un large public de se familiariser avec l'itinéraire et la spiritualité du grand intellectuel chrétien du XX ième siècle que fut Louis Massignon. Le lecteur restera saisi par l'ampleur du kaléidoscope de sujets et de causes où l'islamologue s'est aventuré avec son regard scrutateur, ses analyses percutantes , sa culture éblouissante et son style magnifique. Et surtout, car cela est plus rare pour un intellectuel, il ne pourra oublier le témoignage d'hospitalité que ce prince de l'esprit avait appris des Arabes , s'engageant avec une générosité singulière pour la défense des injustices dont son époque fut marquée .
Saluons enfin la richesse iconographique et l'élégance typographique de l'impression. Ce livre répond au besoin d'une première initiation à la personnalité et au génie de Louis Massignon.

Françoise Jacquin