Actualités / Edition

F.JACQUIN Louis Massignon , hôte de l'étranger, 137 p. , Chemins de dialogue ed/ 2016 . Ce petit livre propose une initiation à la vie et l'oeuvre de l'islamologue à travers de longues citations de ses écrits. Le lecteur est ainsi plongé dans l'univers spirituel et intellectuel du savant et du croyant, qu'illustrent ses recherches, ses amitiés, ses engagements et ses combats pour la justice et la paix. Ces pages n'ont été possibles que grâce à la publication des Ecrits Mémorables (2 volumes, coll. Bouquins, Robert Laffont, 2009) auxquels elles renvoient constamment.

Louis Massignon. Ecrits mémorables, 2 volumes sous coffret, tome I, 926 p., tome II, 1 016 p., collection "Bouquins", Robert Laffont, mai 2009.

Textes établis, présentés et annotés sous la direction de Christian Jambet, par François Angelier, François L'Yvonnet et Souâd Ayada.

 

Trois articles du Père Borrmans parus ou à paraître dans les Cahiers pour la Terre Sainte (Chevaliers du Saint Sépulcre) :

- Louis Massignon et Jérusalem
- Louis Massignon et Hébron, al-Khalîl
- Louis Massignon et Nazareth, le lieu du « Fiat »

à télécharger ici

Article de Gaële de La Brosse " Louis Massignon pèlerin ", Pèlerin n° 6785, décembre 2012

Parution de la Correspondance Claudel - Massignon (édition de Dominique Millet-gerard)
Gallimard - Les Cahiers De La Nrf

Edition en livre de poche du livre de Christian Destremeau et Jean Moncelon aux éditions Perrin, collection tempus - 2011. Parution initiale en 1994 aux éditions Plon.
L'autre visage de Louis Massignon par Laure Meesemaecker, préface de Ghaleb Bencheikh, Ed. Via Romana, 2011 179 p.

Louis Massignon, Badaliya - au nom de l'autre (1947-1962), présenté et annoté par Maurice Borrmans et Françoise Jacquin, 400p 39€, éd. du Cerf, janvier 2011.

En arabe, badaliya signifie « remplacement, échange avec un soldat tiré au sort ». Le mot désigne l'attitude qui consiste à se mettre à la place de l'autre, à donner sa vie pour lui. Cette offrande de soi pour ses frères en Islam, Louis Massignon (1883­-1962) en fit l'idéal de toute sa vie. Alors qu'il renaît à la foi chrétienne en Orient, au cours d'un voyage d'études à Bagdad, le célèbre orientaliste devint, en 1947, l'inspirateur d'une association de prière aux dimensions internationales, la Badaliya, dont il demeura, jusqu'à sa mort, l'infatigable animateur.
Les quinze lettres annuelles et les quatre-vingt-onze convocations mensuelles de la Badaliya constituent autant d'invitations à une véritable consécration qui ne soit pas évasion compas­sionnelle, mais sommation d'incarnation dans l'actualité la plus contemporaine. Le contexte dramatique de la décolonisation exige des engagements en faveur d'une « paix sereine entre chrétiens et musulmans », particulièrement en Orient et en Afrique du Nord. Il fallait qu'un dialogue authentique puisse enfin se construire, dans le respect de la « parole donnée ». Les membres de la Badaliya s'y consacrent dans « la prière, la charité, la sanctification personnelle en vue du témoignage ».
Diaire incomparable qui permet de suivre les événements et les conflits de l'époque, mais aussi - génie de Massignon - de s'initier à une lecture mystique de l'histoire, ces précieux documents livrent quinze années d'une aventure spirituelle singulière. Encadrés par une longue introduction présentant la genèse du projet, dès 1912, et par des témoignages, ils permettent de saisir la fécondité de cet « esprit de Badaliya ». Aucun texte n'avait encore permis de pénétrer aussi profondément au coeur même de la spiritualité et des combats de Louis Massignon, qui demeure, encore aujourd'hui, un maître pour notre temps.

Jacques KERYELL, Louis Massignon, la grâce de Bagdad, Pierre Téqui 2010, 278p, 22 €

Cet ouvrage de Jacques Keryell , déjà auteur de plusieurs livres sur Louis Massignon, ne peut être qualifié de « nouveau », car il reprend l'essentiel d'une de ses publications antérieures, Jardin donné, Louis Massignon à la recherche de l'Absolu (1993, ed. Saint Paul , épuisé) . Néanmoins l'auteur prolonge ses deux « approches » biographique et spirituelle par un essai de synthèse intitulé d'un terme bien massignonien « une courbe de vie » . Il tente une présentation - plutôt un survol - des grands thèmes d'études, d'engagements ou de méditation de Louis Massignon: défi de concision dans un corpus énorme et foisonnant . Il y ajoute une précieuse chronologie biographique mais les commentaires de certains événements font redondance avec ce qui a été dit précédemment.

Le succès du film Des hommes et des dieux, véritable phénomène de société, interpelle les Amis de Louis Massignon , tant s'en dégage la convergence entre le projet de Christian de Chergé et les objectifs de la Badaliya tels que louis Massignon les expose dans ses innombrables Lettres et convocations ( à paraître en janvier 2011, Ed. du Cerf, collection Patrimoine).

Déjà deux analogies frappantes marquent l'itinéraire de ces deux hommes. Tout d'abord , en leur jeunesse, ils vivent, dans des circonstances différentes, une inoubliable expérience de « suppléance » ( badaliya en arabe), sauvés de la mort grâce à une intervention musulmane. Ensuite leur vocation se développe dans un contexte de violences dont sont en premier lieu victimes les fils derniers-nés d'Abraham.

Dans la collection de poche Tel, les éditions Gallimard viennent de republier, le 2 mars 2010,  l'œuvre maîtresse  de Louis Massignon La passion de Husayn ibn Mansûr Hallâj - martyr mystique de l'Islam exécuté à Bagdad, le 26 mars 922. La figure de Hallâj est centrale dans la vie de Louis Massignon  à la fois sur le plan intellectuel  et sur le plan spirituel. De 1907, année où il  choisit  d'en faire l'objet  de sa thèse de doctorat,  jusqu'à   sa mort en 1962 , Louis Massignon ne cessa d'approfondir ses recherches à son sujet  Par ailleurs , Hallâj fut pour lui un guide spirituel,  « le plus beau  cas de passion humaine que j'eusse encore rencontré, une vie tendue toute entière vers une certitude supérieure ».


Ces quatre volumes reprennent à l'identique (moins quelques planches)  la dernière édition de Gallimard 1975  et portent sur :
Vol. I.  La vie de Hallâj, 708 pp. (dont 3 pages recto verso de cartes), 12 €
Vol II. La survie de Hallâj, 517 pp., 10 €
Vol III. La doctrine de Hallâj, 386 pp., 9 €
Vol IV Bibliographie. Index, 330 pp.,  8 €

Le journal de Jean Amrouche

Les lecteurs de Paul Claudel, André Gide et François Mauriac connaissent bien la voix de Jean Amrouche (1906-1962) qui leur a consacré, dans les années 50, de longs et fructueux entretiens (Que ne l'a-t-il fait pour Massignon ?). Ils connaissent sans doute moins bien la vie et l'oeuvre de ce kabyle catholique, Normalien, poète et essayiste, animateur de revues qui vécut au plus près la réalité du Maghreb colonial, les tensions d'une double culture et les souffrances de la décolonisation (il fut même radié, un temps, de son poste à la radio parisienne pour soutien à la future Algérie indépendante). C'est tout l'intérêt de ce Journal intime d'Amrouche (1928-1962) publié par les éditions Non Lieu avec une présentation de Tassadit Yacine Titouh, d'éclairer cette vie et de permettre de mieux envisager ces questions difficiles. Louis Massignon y apparaît trois fois : à propos de la discipline quotidienne du diaire, d'une possible résonance entre l'orientaliste et le poète anglais Gerard Manley Hopkins (traduit par G.Cattaui, ami de Massignon) et d'une conférence de 1955, à laquelle a assisté Jean Amrouche.

Les Jeudis de l'IMA.

Un espace de réflexion et de débat autour des cultures du monde et des savoirs du monde arabe.
« Louis Massignon, un interprète de notre temps ».

Ecoutez l'émission sur le site de France Culture

A l'occasion de la publication des Ecrits mémorables, les auteurs de l'ouvrage : Christian Jambet, philosophe, spécialiste de philosophie islamique, François Angelier, producteur à France Culture, Souâd Ayada, philosophe et arabisante, François L'Yvonnet, philosophe et animateur du débat, évoquent la figure du grand islamologue et l'actualité de sa pensée.

Article paru dans le journal Le Figaro daté du 4 juin 2009 : Louis Massignon : quand la mystique inspire la politique
Lire l'article

Article paru dans le journal Le Monde daté du 11 juin 2009 : "Ecrits mémorables", de Louis Massignon : Massignon au feu de la foi
Lire l'article

Le mardi 30 juin, à l'occasion de la publication des "Écrits mémorables", l'émission "Tout arrive", sur France Culture, a reçu, entre 12h50 et 13h30, François L'Yvonnet et François Angelier (co-éditeurs des "Écrits mémorables"). Outre une évocation de la vie et de la pensée de Massignon, deux archives INA ont été diffusées, concernant les Sept Dormants d'Éphèse et l'apparition mariale de Lourdes.
Médiéviste de renommée internationale, spécialiste des questions religieuses (sainteté, mystique, eschatologie), André Vauchez publie, aux éditions Fayard, une biographie de saint François d'Assise : François d'Assise entre histoire et mémoire. L'épisode célèbre de l'ordalie de Damiette l'amène à citer Louis Massignon (p.147) en son texte "Mystique chrétienne et mystique musulmane" (Ecrits Mémorables I, Laffont "Bouquins", p.128).

Edition bilingue français-persan du Dîwän de Hallâj

A l'occasion de l'édition bilingue (français-persan) du Dîwân de Husayn Mansûr Hallâj (1) traduit du français en persan par Jalal Alavinia à partir de la traduction de l'arabe en français de Louis Massignon, l'Espace Culturel Lettres Persanes a organisé une soirée d'hommage à Louis Massignon, le mardi 16 février 2010, à la Maison des Associations du 12ème  arrondissement de Paris.

 

 

Lire toutes les actualités